informatif de assurance

Assurance Loyer impayé : quelles conditions remplir pour la souscription ?

Les contrats d'assurance visent généralement à protéger l'assuré ou les dégâts causés par ce dernier. La garantie loyer impayé s'inscrit également dans cette logique. Elle couvre le non-paiement du loyer par un locataire à son propriétaire. Cette situation peut survenir en raison de plusieurs imprévus. Quelles sont les conditions requises pour souscrire à l'assurance loyer impayé ?

Le locataire doit pouvoir régler ses dettes

La souscription a une assurance loyer impayé doit garantir l'aptitude du locataire à honorer ses engagements. On parle ainsi de solvabilité, et il s'agit d'une des conditions premières pour ce type de contrat. L'assureur évalue la solvabilité du souscripteur afin de se protéger des retards ou des absences de paiement. Pour le faire, il fixe un taux dit d'effort en fonction des contraintes financières et des revenus mensuels du locataire. La valeur tolérée du taux d'effort est comprise entre 33 et 35 %. Un locataire dont les charges sont supérieures au tiers du salaire mensuel ne sera pas apte à souscrire à l'assurance. Pour éviter tout malentendu en ce sens, le bailleur peut recourir à un expert pour calculer le taux d'efforts.

Une situation professionnelle bien définie

L'activité professionnelle du locataire entre également en ligne de mire pour une assurance loyer impayé. Les assureurs estiment qu'elle doit être régulière afin de permettre à ce dernier de payer ses échéances. Ainsi, un contractuel à durée indéterminée a de fortes chances de bénéficier d'une assurance loyer impayé. Ceci, dès l'instant où la période d'essai est effectivement terminée. Par contre, un locataire disposant d'un contrat de durée déterminée doit s'assurer du temps qu'il lui reste. Ce type de locataire est éligible s'il dispose a minima de 8 mois encore de travail dans son CDD.

Un travailleur indépendant peut également être accepté pour une assurance loyer impayé. La condition ici est qu'il dispose d'un exercice continu depuis au moins deux ans. Pour un intérimaire, la situation est un peu plus compliquée. Cette catégorie de locataire fait face à des difficultés pour obtenir une assurance loyer impayé. Enfin, les étudiants et les personnes retraitées peuvent également recourir à ce contrat. Pour espérer être éligible, l'appui d'un garant sera bien déterminant.

L'adresse du locataire

Une autre condition pour souscrire à l'assurance loyer impayé est l'adresse du locataire. Elle permet d'assurer la sécurité du contrat et de vérifier l'intégrité du locataire. Ainsi, l'habitation de ce dernier doit être sa résidence principale. C'est un critère non négociable pour être éligible à l'assurance loyer impayé. Mieux, la résidence du locataire doit se situer exclusivement sur le terrain de France Métropolitaine. Cette condition assure un meilleur suivi et une bonne traçabilité du dossier. En effet, un locataire hors du pays n'offrirait que peu de garanties de remboursement à l'assureur. L'ensemble de ces conditions permettra au candidat souscripteur d'être jugé éligible à l'assurance loyer impayé.

Plusieurs conditions sont requises pour souscrire à l'assurance loyer impayé. Ainsi, le bailleur doit s'assurer de la solvabilité du locataire. Par la suite, c'est la situation professionnelle de ce dernier qui sera appréciée. Des documents justificatifs pourront être exigés afin de confirmer les renseignements fournis. Enfin, la propriété à assurer se doit d'être la résidence principale du locataire.

Dans cette catégorie